Blanche Neige - LP Sicard

18/05/2018

 

RÉSUMÉ

 

Une femme coupable d’un crime dont elle n’a plus souvenir.

 

Une évasion vers une forêt où la noirceur ne vient jamais seule.

 

La découverte d’un manoir abandonné aux secrets bien cachés.

 

Des bougies qui s’éteignent, des ombres qui se lèvent, des objets qui se déplacent d’eux-mêmes.

 

Et des coups qui résonnent contre la porte, avant d’être défoncée…

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS
 

Les Contes Interdits... Quelle collection qui a fait et fait encore jaser d'elle ! La publicité entourant ces 7 contes (4 sortis en sept. 2017 et 3 autres en mars 2018) repris de façon horrifique est énorme et je ne sais pas vous, mais moi, j'en entends énormément parler. Et pourtant... Malgré cette énorme médiatisation, je n'avais encore jamais lu un de ces contes, même si les sept se trouvent dans ma P.A.L.. J'ai finalement opté pour Blanche Neige, comme lecture du mois de mai, dans le cadre du challenge mystère 2018 (Il fallait lire un livre d'horreur). Aie-je bien fait ? Eh bien, oui !

 

LP Sicard nous plonge, dès les premières pages, dans un récit qui s'inspire donc de l'histoire de Blanche Neige des frères Grimm, mais, en version horreur. Cette version du conte est empreint d'une telle aura de folie, que l'on n'en vient à ne plus différencier le vrai du faux dans l'histoire d'Émilie, le personnage principal. Un suspense grandiose et parfois insoutenable, est présent pratiquement tout le long du récit, et j'ai souvent eu le souffle coupé ou les yeux bien grands ouverts, tellement j'étais happé par l'histoire. 


L'écriture de l'auteur m'a quelque peu déstabilisé au début, car je ne suis pas une grande adepte de l'utilisation du subjonctif imparfait, trouvant la lecture de ce temps de verbe pas très naturel. De plus, LP Sicard a un style très poétique et recherché, ce qui m'apparaissait plutôt étrange pour ce genre d'histoire. Par contre, au fil des pages, je m'y suis habitué et au final, je trouve que cette façon d'écrire se prêtait finalement très bien à ce conte.

 

L'histoire d'Émilie/Blanche Neige est tordue et violente, il y a de l’hémoglobine à profusion et certains passages sont plutôt atroces à lire, mais il faut le dire, ce livre est aussi un véritable page-turner ! La fin, même si elle ne m'a pas surprise entièrement, est quelque peu déstabilisante et on comprend finalement un peu mieux la raison de certaines choses, même si ce n'est pas non plus clair comme de l'eau de roche.

 

En terminant, je tiens à vous dire que si vous voulez vivre un moment d'angoisse, n'hésitez surtout pas à lire Blanche Neige de LP Sicard. Mais soyez avertis, vous n'en sortirez peut-être pas indemne... 

 

 

 | AdA• 197 pages • Horreur |  

 

Laura

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now