Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh

21/04/2018

 

 RÉSUMÉ

 

Mon ange de bleu

Bleu du ciel

Bleu des rivières

Source de vie

 

La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permettra d'affronter le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS
 

Le résume parle d'un récit tendre et sensible et je ne peux qu'être d'accord. Ces cinq mots décrivent parfaitement bien cette touchante et délicate bande-dessinée. Les sujets de cette BD, tels que, entres autres, l'homosexualité, l'acceptation de soi et des autres, l'amour, etc. sont traités avec justesse et délicatesse.

 

Nous découvrons, à travers ses journaux intimes, l'histoire de Clémentine qui, suite à une brève rencontre avec Emma, constate qu'elle est attirée par elle. Nous découvrons aussi ses doutes, son déni, sa tristesse, sa colère... La vie fera en sorte qu'elles se reverront à nouveau, et continuerons de le faire, car il se passe indéniablement quelque chose entre elles. C'est l'histoire d'un Amour, celui avec un grand A, celui qui donne des papillons dans le ventre, celui qui est imparfait, comme l'amour peut si bien l'être. Julie Maroh mène ce récit d'une main de maître et nous laisse découvrir l'histoire de Clémentine et Emma avec délicatesse.

 

Les dessins m'ont beaucoup plu. Les souvenirs, tirés des journaux de Clémentine, sont dans des tons de gris, excepté quelques touches de bleus qui mettent l'emphase sur certaines choses (les cheveux d'Emma, par exemple) et qui attirent le regard. J'avais l'impression que cette technique rendait le récit poétique, mais aussi plus égaux. Les autres cases, quant à elle, introduisent plus de couleurs, mais de manière très délicate. 

 

Cette BD devrait être lu par tous, pour briser les tabous entourant l'homosexualité et pour faire comprendre à certains gens que, l'amour n'a pas de sexe, n'a pas de frontière. Julie Maroh le démontre très bien avec ''Le bleu est une couleur chaude''. 

 

J'avais lu de très nombreux avis dithyrambiques sur cette bande-dessinée, mais je n'avais jamais pris le temps de m'y intéresser et même si j'ai pris plusieurs années avant de la lire, je ne regrette pas de l'avoir enfin lu, car Julie Maroh nous offre une histoire touchante et sensible. Je ne m'attendais pas à être autant touché. Cette fin m'a fait pleurer à chaudes larmes... En bref : une très jolie bande-dessinée, à découvrir.

 

 

 | Glénat• 156 pages • Bande-Dessinée 

 

« Il n'y a que l'amour pour sauver ce monde, pourquoi j'aurais honte d'aimer ? »

 

« On ne choisit pas de qui on va tomber amoureux, et notre conception du bonheur s'impose à nous-même selon notre vécu... »

 Laura

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now