Les yeux jaunes, tome 2 : Purgatoire - Yvan Godbout

18/04/2018

 

RÉSUMÉ

 

Il n’y a pas à dire, vivre en enfer n’est pas facile tous les jours. Heureusement, je ne suis pas seule pour y faire face. N’eût été ma mini copine Mimi qui manie la tronçonneuse avec tant de doigté, et Sandy que je considère maintenant comme ma fille, je ne serais probablement plus là à écrire ces lignes. Toutes deux, elles m’ont sauvé la vie. Nous sommes conscients que le Diable veille toujours, et que l’un de ses serviteurs, cette sale brute d’Hogan, rôde dans les parages. Le salaud nous mène la vie dure, bien plus encore que les contaminés qui nous pourchassent pourtant sans arrêt pour nous dévorer.

 

 

 

 

 

 

 

MON AVIS
 

Le premier tome contenait pas mal de trucs qui m'avaient empêché d'apprécier pleinement ma lecture. Malgré cela, c'est avec confiance que j'ai débuté ce deuxième tome. Encore une fois, plusieurs défauts m'ont fait parfois grincer des dents, mais le reste de l'histoire étant vraiment très entraînant, ces petits défauts sont plutôt bien passés.

 

On retrouve encore une fois Dany, Mimi, Sandy, etc. et quelques nouveaux personnages, qui apportent un renouveau à l'histoire. Le fait que plusieurs personnages racontent leur fin du monde à eux m'a beaucoup plu. Moi qui ne m'étais pas particulièrement attaché aux personnages dans le tome 1, j'ai trouvé que cet aspect nous rapprochait des protagonistes.

 

Ce deuxième tome contient beaucoup d'action et j'ai adoré suivre les personnages dans leurs batailles et décapitations de zombies ! L'auteur ne lésine pas sur l'action et c'est ce qui nous permet de tourner les pages à toute vitesse pour voir où tout cela va mener.

 

L'évolution des zombies et aussi très intéressante. Yvan Godbout sort des sentiers battus ! Au lieu des sempiternels zombies lents et sans cervelle, ceux-ci semblent s'adapter à leur environnement et développer certaines aptitudes qui pourraient fortement nuire aux survivants.

 

Et puis, cette fin ! Mais qui ne voudrait pas connaître la suite avec ce cliffhanger de malade ?! J'ai terminé ma lecture sans respirer, les yeux grands ouvert et pouf... Yvan Godbout nous laisse sur une fin qui nous pousse à vouloir prendre le tome 3 et le lire tout de suite ! 

 

/X\ Maintenant, je vous invite à ne pas lire ce paragraphe si vous avez prévu lire cette trilogie. Du côté des défauts du récit, il y a, premièrement, les nombreux cauchemars. Le personnage principal fait plusieurs cauchemars, mais ceux-ci ne nous sont pas présentés comme tel dès le début. On pense donc que ces événements se déroulent réellement, mais ce n'est pas le cas. Ceci avait déjà été utilisé dans le premier tome, cela aurait dû suffire... Car à chaque fois, je savais que Dany ne faisait qu'un cauchemar et ça m'a réellement agacé. Deuxièmement, les nombreuses allusions négatives à Dieu. Une ou plusieurs allusions à Dieu (ça aurait pu être n'importe quoi d'autres, aussi), qu'elles soient positives ou négatives ne me dérangent pas particulièrement, mais lorsque durant la première partie du récit, le personnage principal ne fait pratiquement que se plaindre que c'est la faute de Dieu ce qui leur arrive, ça en devient malheureusement redondant. /X\

 

Malgré cela, j'ai bien apprécié ma lecture et je ne peux m'empêcher de me poser plusieurs questions. Jusqu'où ira cette histoire ? Les personnages s'en sortiront-ils ? Si oui, comment ? J'espère que la fin de cette trilogie m'apportera plusieurs réponses. Il faut dire aussi que tout est possible ! Yvan Godbout nous le prouve bien avec quelques revirements de situations auxquels je ne m'attendais pas durant ma lecture. En attendant, je patiente un peu pour faire durer le suspense, mais je ne pense pas que ma lecture du dernier tome va tarder !

 

 | AdA• 352 pages • Horreur |  

Points obtenus : 3

 

Laura

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now