Les chevaliers d'Émeraude, tome 1 : Le feu dans le ciel - Anne Robillard

08/01/2018

 

 RÉSUMÉ
 

Apprenant que l’Empereur Noir s’apprête à envahir le continent de nouveau, le Roi d’Émeraude, soucieux de protéger tous les peuples d’Enkidiev, ressuscite un ancien ordre de chevalerie. Choisis pour leurs dons particuliers, dotés de pouvoirs magiques, les nouveaux Chevaliers d’Émeraude sont au nombre de sept : six hommes et une femme.

 

Au moment où les compagnons d’armes se disent enfin prêts à combattre, la Reine Fan de Shola demande audience à Émeraude ler et lui confie Kira, alors âgée de deux ans et encore inconsciente du rôle qu’elle sera appelée à jouer dans le futur des hommes. Ce jour-là, Wellan, le grand chef des Chevaliers, tombe profondément amoureux de la reine. Malheureusement, le Royaume de Shola subira les attaques féroces des dragons de l’Empereur Noir et tous les Sholiens, y compris la reine, seront massacrés. Le coeur brisé, Wellan devra organiser la défense d’Enkidiev et repousser les forces du Mal…

 

 

MON AVIS

Ma relecture des chevaliers d’émeraude était prévue depuis un bon bout de temps. Je n’ai jamais lu les deux derniers tomes, malgré le fait que j’adorais cette saga lorsque j’étais plus jeune (j’ai d’ailleurs relu plusieurs fois les premiers tomes). Mais voilà, la vie de lecteurs(trices) étant ce qu’elle est, je repoussais sans cesse cette relecture. Quand une lecture commune a été organisée sur le groupe Facebook Québec livresque, j’ai sauté sur l’occasion !

 

C'est toujours délicat, selon moi, de relire une saga de jeunesse, une fois devenue adulte. Va-t-on apprécier autant, ou ressentir une déception ? Les émotions qui nous avaient assaillies lors de notre (parfois nos) première lecture seront-elles aussi fortes, aussi présentes ? 

 

Eh bien... Je dois avouer que ce premier tome m'a posé quelques soucis. J'ai tellement peu de souvenir de cette histoire, que j'ai l'impression de la lire pour la première fois, ce qui est en somme, assez génial ! Par contre, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à l'histoire. Durant toute ma lecture, en fait, je n'ai pas réellement pu embarquer dans complètement dans le récit. 


Bon, la saga fait 12 tomes, c'est donc tout naturel qu'un premier tome sert à insérer les bases, les personnages principaux, à nous présenter l'univers, etc. et cette étape, dans bien des sagas, n'est pas nécessairement la plus palpitante. Je pense donc que mon ennui est un peu dû à cela.

 

Je dois dire aussi que l'écriture d'Anne Robillard, bien que très accessible et facile à lire, est, justement, un peu trop simple, un peu trop jeunesse à mon goût. Je n'ai malheureusement pas réussi à apprécier pleinement son style.

 

Ce premier tome, ne me permet pas, non plus, de m'attacher à l'un des personnages plus qu'à un autre. Wellan, déjà prédisposé à être un grand chef pour les premiers et futurs chevaliers est plutôt intéressant, mais un peu trop têtu à mon goût. Je me souviens que c'était mon personnage favori lorsque j'étais plus jeune. Mais voilà, environ 15 ans plus tard (oh que ça ne me rajeunit pas, ça ^^), ce n'est plus le cas, du moins, pour ce premier tome.

 

Au moment où j'écris cette chronique, j'en suis au tome 3. Ma lecture du tome 1 remonte en septembre 2017, donc vous m'excuserez de ne pas être plus développée dans cet avis. Ceci dit, malgré plusieurs points négatifs, et une certaine déception face à mon ressenti de cette relecture, je suis quand même heureuse de replonger dans cette saga, pour enfin (!), découvrir le fin mot de l'histoire que, pour une raison que j'ignore, je n'ai jamais lu (les deux derniers tomes, plus exactement). Et puis, je ne perds pas espoir que les prochains tomes m'apporteront plus de satisfaction !

 

Les avis des autres lectrices de cette lecture commune :

 

Book's fever - Petite bulle - Readeuse

 

 

 | Mortagne• 380 pages • Fantasy, jeunesse |  

 Points obtenus : 3

 

Laura

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now