Everything, everything - Nicola Yoon

11/05/2017

 RÉSUMÉ
 

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.

 

Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.

 

Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

 

 

 

 

 

MON AVIS
 

Comme l'adaptation sort prochainement sur grand écran (le 19 mai, au Québec) et que j'ai bien envie d'aller le voir, j'ai décidé de découvrir cette histoire en lisant le roman avant tout, en l'empruntant à la bibliothèque.

 

Le livre est en lui-même un vrai petit bijou. L'illustration de couverture est d'une grande beauté. Et puis, plusieurs autres illustrations, courriels, SMS, formulaire remplissent le livre, ce qui rend ce bouquin plutôt original et donne une autre dimension à la lecture.

 

Nicola Yoon signe ici une bien jolie histoire. En fait, Everything, everything est un véritable page turner, ça ne m'a pris que peu de temps pour passer au travers. La plume de l'auteur y est sans doute pour quelque chose, celle-ci se laissant lire à merveille. 

 

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Madeline, que j'ai trouvé intelligente, mature et bien posé, malgré cette maladie qui l'empêche d'être une adolescente ''normale''. Elle est très attachante. Quant à Oliver, je trouve que, bien qu'il soit attachant lui aussi, est un personnage très peu développé, un peu effacé. Ce que j'ai trouvé plutôt dommage, car il est tout de même fort intéressant !

 

C'est une histoire qui est très inspirante sous certains aspects. L'un des personnages le dit parfaitement bien : ''La vie est un cadeau. N'oublie pas de la vivre.'' L'auteur nous offre plusieurs phrases dans ce style, qui porte à réfléchir sur notre propre vie. J'ai eu quelques larmes aux yeux (mais sans plus) et quelques papillons au ventre (oui, oui !). Et puis, le plus important, j'ai eu le sourire collé au visage durant pratiquement toute ma lecture tellement je trouvais ça mignon et touchant. La romance est plutôt gentillette, mais reste tout de même intéressante et jolie. En plus, il y a quand même plusieurs touches d'humour, ce qui aide encore plus à apprécier cette histoire.

 

Et puis le dénouement m'a coupé le souffle, je ne m'y attendais pas du tout. C'est assez renversant, comme révélation et ça vient bouleverser totalement la fin du récit.

 

J'ai donc, somme toute, passé un très bon moment de lecture. Pour un premier roman, je pense que Nicola Yoon a su s'y prendre à merveille. À voir si ses prochains romans pourront être aussi agréables à lire. C'est à suivre !

 

 

 | Bayard • 360 pages • Romance, Contemporaine |

V.f. de ''Everything, everything''

 

« La vie est un cadeau. N'oublie pas de la vivre. »

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now