Marée montante - Charles Quimper

20/04/2017

 

RÉSUMÉ
 

Quel courant fugitif a ravi Béatrice à ses parents ? Il n’aura fallu qu’un clignement d’yeux, aussi bien dire une éternité, pour que leur petite anémone disparaisse, laissant le couple enterrer un cercueil vide d’une indécente légèreté. Mais papa s’accroche à un espoir comme à une bouée : si chaque cours d’eau répond à l’appel de la mer, alors il remontera le courant qui le mènera jusqu’à sa fille.

 

Il s’improvise dès lors capitaine d’un improbable bateau de sauvetage. Au fil des jours, il sondera sans relâche les eaux du globe, notera selon les caprices de sa mémoire les souvenirs des jours heureux, insouciant devant la tempête qui gronde sur l’horizon.

 

Émouvante dérive sur le thème de l’absence mâtinée de poésie douce et saline, Marée montante est une déclaration d’amour à ceux qui nous quittent trop tôt, une comptine pour endormir le chagrin.

 

 

MON AVIS
 

Mais où est donc passé mon petit coeur sensible ? Je dois en venir à l'évidence, Marée montante ne m'aura pas touché autant que je m'y attendais. Hypersensible que je suis, je m'étais attendu à pleurer toutes les larmes de nom corps, ce qui ne fut pas du tout le cas.

 

Après avoir perdu sa jeune fille, Béatrice, un papa part à la dérive. Au sens propre, comme au figuré. On assiste ici à sa noyade. Noyade d'un père qui n'arrive plus à refaire surface, qui a encore le souffle coupé et n'arrive tout simplement pas à le retrouver suite à la perte tragique de son enfant.

 

Marée montante est une lecture extrêmement touchante. L'écriture de Charles Quimper est sensible, douce et magnifiquement poétique. Ces tournures de phrases sont exceptionnellement belles et m'ont  beaucoup plu.


Si je n'ai pas été touchée autant que je m'y attendais, je pense que c'est dû au fait que je n'ai pas d'enfant. Je ne suis donc pas arrivé concrètement à me mettre dans la peau du père qui a perdu sa petite fille. J'ai probablement pris trop de recul face à cette histoire, ce qui m'a empêché d'accrocher autant que j’espérais et m'a aussi empêché d'être touché par ce court récit.

 

Malgré cela, je pense que Charles Quimper est un auteur à suivre, particulièrement pour sa superbe plume, que j'aimerais beaucoup relire éventuellement.

 

 

 |  Alto • 67 pages • Drame, Contemporaine |

 Points obtenus : ½

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now