C'est pas moi, c'est toi - Mhairi McFarlane

07/02/2017

 

RÉSUMÉ

- Vous êtes quand même en couple depuis dix ans ; vous vivez ensemble. Il t'aime.

- Dix ans au bout desquels j'ai eu envie de l'épouser, et lui de coucher avec quelqu'un d'autre. Tires-en les conclusions que tu veux.

 

Quand Delia découvre que l'homme qu'elle a demandé en mariage la trompe avec une autre, elle se dit que c'est sa faute. Si rien n'est plus comme avant, c'est aussi sa faute. Mais dans ce cas, pourquoi son ex remue-t-il ciel et terre pour la récupérer ? N'aurait-il pas lui aussi sa part de tort dans cette sombre histoire ? De Newcastle à Londres, entre les boulots louches, les patrons excentriques et les journalistes si séduisants que c'en est indécent, une nouvelle version de Delia voit le jour. L'amour est mort, vive l'amour !

 

 

 

 

MON AVIS
 

Pour le challenge mystère, en février, nous devions lire un livre dont la couverture rappelait l'automne. Après avoir effectué quelques recherches, j'ai finalement opté pour ce roman de Mhairi MacFarlane, qui se trouvait sur ma wish-list. 

 

Ce n'est seulement qu'après l'avoir demandé à la bibliothèque que je me suis rendu compte qu'il faisait un peu plus de 600 pages... Tout de suite, je me suis dit « plus de 600 pages pour une romance ?!, c'est beaucoup non ? ». Eh bien, je ne pouvais pas plus me tromper que ça ! Mhairi MacFarlane nous offre ici l'histoire parfaite pour combler mon coeur de midinette (oui, oui, ça m'arrive !). C'est léger, pas du tout prise de tête et ça se laisse lire comme un charme, malgré le bon pavé. Ce n'est sans doute pas toujours très original, mais le roman est tout de même assez développé pour éviter les comparaisons qu'on ne manque jamais de faire dans ce genre de romance (même si, il faut l'avouer, la romance prend parfois très peu de place dans l'histoire). De plus, Mhairi MacFarlane nous offre un revirement de situation vers la fin, qui bien qu'attendu, m'a quand berné jusqu'aux derniers chapitres. 

 

Nous avons droit à une belle brochette de personnages, tous plus attachants (ou pas), les uns que les autres. Je me suis beaucoup attachée à Delia, qui sous certains aspects, me faisait un peu penser à moi (juste un peu, hein !). Il y a aussi Emma, la meilleure amie un peu fo-folle de Delia, qui est une vraie bouffée d'air frais. Toute deux ont une très belle amitié et l'auteur arrive à nous le faire ressentir à travers les mots. Et bien entendu, un certain autre personnage est très intéressant, que je ne nommerai pas pour ne pas trop en dévoiler, hé hé !

 

C'est pas moi, c'est toi est aussi un roman très actuel, je dirais. Les pages sont remplies d'échanges de textos et de courriels entre les personnages, mais aussi beaucoup de références musicales (The ting Tings...), cinématographiques (Lord of the rings...), etc. Si l'omniprésence des cellulaires/ordinateurs au début m'a un peu rebuté (je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis pas très fanatique de ça dans un roman), les nombreuses références, quant à elles, m'ont beaucoup plu, surtout celles sur les films.

 

À vrai dire, je ne m'attendais pas à apprécier autant. Pour tout dire, j'ai passé bien proche d'un petit coup de coeur avec ce bouquin. Ce ne fut pas le cas, mais au moins, l'histoire de Delia m'aura fait passer un excellent moment de lecture, que j'ai beaucoup apprécié. J'ai ri (beaucoup), j'ai pleuré (modérément , tout de même... Bon, ok, peut-être un peu plus !). Je n'hésiterai donc pas à lire les autres romans de cette auteure dans l'avenir, si l'occasion se présente à moi. 


 

 | Milady• 605 pages • Romance |

v.f. de ''IT's not me, it's you'' 

Share on Facebook
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now